Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 11:20

Deuxième partie du cycle Extra terrestres après une longue pause [4/6]

  Pour vous dire la vérité j'ai hésité à écrire une critique de ce film et ai envisagé de juste mettre une image et un petit mot d'explication disant en gros pour quelles raisons je ne me fatiguerai pas à écrire sur une bouse de telle sorte. Mais finalement, d'humeur sarcastique, cracher sur un film de temps en temps ça maintient la forme, et puis ça fera un mauvais film dans le cycle.

  De ce film on ne pouvait pas espérer grand chose, l'argument valable était tout de même attrayant, à savoir, en prendre plein la gueule pendant un petit moment, venir au cinéma en laissant son cerveau chez soi. Or il s'avère que les effets spéciaux, aussi conséquent soient ils, ne parviennent jamais à dégager quelconque plaisir tellement le cadrage est mauvais, la science du suspense répugnante d'incapacité... Outre la masse de défauts technique qu'il ne vaut mieux pas énumérer sous peine d'endormir le lectorat, Liebesman s'engouffre dès qu'il le peut dans un discours idéologiquement scandaleux et même dangereux, mais alors sans second degré aucun, susceptible d'attendrir ce film belliqueux au possible. Une séance de cinéma purement et simplement honteuse, car rien n'est pire qu'une bouse qui se parfume d'une idéologie plus que condamnable ( avec ce genre de film, comment ne pas voir des petits marines de 18 ans aller se faire buter avec fierté en Irak, etc. ). Mais alors dans ce WI la vraie difficulté est en fait d'identifier ce qui est le pire, les dialogues plus ridicules les uns que les autres, dont on devrait mettre en prison le militaire qui les a écrit : " Ils remonteraient des enfers pour vous", " La pause petit dèj' est terminée ( alors que les mecs rentrent de 2 jours de combat )" et j'en passe et des meilleures..? Ou alors le ridicule pur et simple du début du film, où comment la première attaque ne suscite que 2 minutes d'interrogation chez les chefs d'état major avant d'être profondément convaincus que ce sont bien des aliens qui attaquent ? Le casting au sommet de sa méforme, Michelle Rodriguez en tête, plus ridicule que jamais, sauf que dans ce film là on voit même pas son cul, roh trop nul... Bref un listing ne s'impose pas là encore, il y aurait tellement de choses sur lesquelles cracher. L'utilisation de l'émotion pour servir cette doctrine ultra-martiale ( le fils à qui on demande d'être fort comme un marine après un décès... ) dont on pensait que le cinéma américain avait appris à se détacher, c'est pire que moche, c'est un retour en arrière grotesque, et peut être un symptôme confirmant la pleine forme des mouvements tea party.
  Cette déjection canine filmée, par association de tous ses défauts, n'est plus rien qu'un objet de platitude dégueulasse, un film abject dont seul le ressentiment qu'il provoque maintient l'éveil du spectateur. Sans surprise donc, ah si une, ne pas voir un directed by Georges Bush
dans le générique.


Partager cet article

Repost 0
Published by BenLCDC - dans Critique
commenter cet article

commentaires

Bob Morane 31/03/2011 07:40

Engagez vous rengagez vous qu'ils disaient !
Film pour recrutement pour la milice.
Le pire c'est que sous couvert de film d'action, se dégage en effet ce discours faschisant.

Christophe 31/03/2011 00:32

A part l'élégante réflexion de Michelle Rodriguez (il m'a envoyé sa matière visqueuse à la bouche), pas grand chose à retenir de cet affligeant spectacle...

Jérémy 27/03/2011 15:23

Une déception face à la promotion pourtant prometteuse...
Je serai un peu moins haineux que toi, mais le tout reste d'un ridicule affligeant sans second degré, avec une forme type reportage lassante. Bref, très très oubliable.

Ben 27/03/2011 14:11

Rango est sympathique tu verras même s'il perd un peu d'intensité tout au long du film, je vais écrire un truc d'ici peu ;)

copa738 27/03/2011 12:57

Tu sais ce que j'en pense, donc je ne vais pas trop m'attarder sur le sujet (vu que j'ai déjà reçu 3 balles de révolver dans ma boite aux lettres et plus d'une vingtaine de lettres de menaces)...
Cet après-midi, je vais voir "Rango" pour me détendre...

Zic-mu


 

 

 
 

 

Recherche