Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 11:14
Universal Pictures International France  Comment Robin Longstride va devenir Robin de Bois ( je me fais pas chier )

 Voilà un nième film de Ridley Scott qui confie son rôle titre à son héros home made : Russel Crowe. Avant de parler du film en lui même il est bon de signaler le volontaire écartement de la vraisemblance de la part de Scott, le mot fiction prend ici tout son sens, en effet il décide de jeter aux oubliettes d'une certaine façon Loxley même si il est en est question dans le film. Ainsi on peut l'accuser de dénaturer la légende de démythifier le mythe, moi je m'en fous, c'est du cinéma.
 Par contre un truc qu'on se fout pas au cinéma, c'est la qualité du film, et là c'est la grosse déception... Il faut accorder la beauté du milieu et des décors, costumes vraiment magnifique qui envoient aux oubliettes les bout de chiffons de Kostner, mais après quoi ? Qu'y a t-il d'autre ? Pas grand chose malheureusement, sur les nouvelles bases de son récit Scott va nous servir un péplum en demi teinte qui hésite entre drame historique et esprit légendaire de Robin Hood, j'entends par là archer sniper, cabane dans les bois etc. C'est dommage car le film est hésitant ne sait pas trop comment arriver à insérer, à amorcer le futur Robin des Bois. En outre les ressemblance ( trop ) frappante avec Gladiator font presque office d'auto caricature volontaire, c'est très décevant même si c'était prévisible ( voir article Gladiator 2.0 )

Scott Grimes, Kevin Durand, Russell Crowe et Alan Doyle. Universal Pictures International FranceAussi, étrangement le film se révèle ennuyeux, et n'a même pas le mérite qu'un mauvais film comme Kingdom of Heaven a eu, qui est de divertir son spectateur, certains acteurs sont hors du coup, et a part une scène de bataille " presque finale " il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent et c'est bien dommage. Même le prétendu duo d'oscarisés Crowe-Blanchett semble ne pas croire au film, par conséquent le spectateur est complètement ailleurs... C'est dommage il y avait tellement mieux à faire, Scott passe complètement à côté de son film.



Partager cet article

Repost 0
Published by BenLCDC - dans Critique
commenter cet article

commentaires

Zic-mu


 

 

 
 

 

Recherche