Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 20:43

Metropolitan FilmExport

 Un jeune geek innondé de comics tente de devenir un super héros, rien que ça.

Si vous attendiez un film de gentil super-héros, qui ne tue pas les méchnats mais les livrent à M. l'agent, si vous comptiez ammenez vos enfants de 6 ans voir un film de super héros moins effrayant que ces Batmans, ou ces Spidermans, et bien faites demi-tour car Kick Ass, s'il a par quelques attraits des similitudes criantes avec les Marvel " classiques ", il est une dizaine de fois plus violent que ceux-ci, et une vingtaine de fois moins moral, au moins.

  Si jusque là le " super heros movie " était trop récent pour qu'on puisse s'en moquer, il semble que Kick-Ass vienne de lancer la première pierre. Il vient briser un à un tous les codes frolant la bienscéance des derniers Marvel : D'emblée Vaughn s'amuse à déchiquetter ( au sens premier  comme au second ) son looser de super-héros. En fait Dave Lizewski serait plutôt un anti-héros,Metropolitan FilmExport puisque il doit son salut à des " vrais " comme il le dit lui même, ces pros du Super-héroïsme, amateurs d'ultraviolence et d'armes en tout genre, sont les pièces maîtresses de ce film, plus ambigües, plus assoiffés de sang aussi. Car, oui, ce qui est important dans ce film, c'est le volume de sang qui s'en dégage, Vaughn rempli largement le critère Tarantinesque du barème de note; Aussi le film est bien rythmée, très intense tout en restant extrêmement drôle. C'est dommage que dans ce soucis d'explosivité Kick-Ass aille un peu vite en besogne au niveau des relations des personnages : des affinités qui s'établissent avec trop de simplicité, même si ce n'est pas le récit d'une romance pour jeunes pucelles coincées qui est recherché, il aurait été plus judicieux pour Vaughn d'y aller plus cool, quite à perdre un peu de la fougue juvénile du film il aurait aussi amener un intérêt certains sur les rapports inter-personnages. Kick Ass reste un film bien sympa, unique dans son genre,du cul, du sang, un mix entre The Dark Knight et Spiderman avec ses références à Matrix parfait pour ravir les amateurs d'adrénaline.

Aaron Johnson, Evan Peters et Clark Duke. Metropolitan FilmExportAaron Johnson et Chloe Moretz. Metropolitan FilmExport



Partager cet article

Repost 0
Published by BenLCDC - dans Critique
commenter cet article

commentaires

Zic-mu


 

 

 
 

 

Recherche