Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 11:40
Affiche française. Metropolitan FilmExport  Destins croisés de citoyens de Los Angeles.

 Scénariste reconnus, notamment pour Million Dollar Baby, Paul Haggis prouve là encore sa science de l'histoire maitrisée de bout en bout, malgré la multitudes de protagonistes, tout s'emboite à la perfection. Oscar du meilleur scénario en 2004 ainsi que du meilleur film et meilleur montage. Il est vrai que ce film a de vrais atouts, très actuel, il traite  du cosmopolitisme des USA, et surtout des problèmes causés par celui ci. pas le premier pas le dernier certes, mais il y a là un rendu meilleur que ce qu'on peut voir à l'habitude, le film ne se contente pas de dire que le racisme c'est pas bien, il cherche a en expliquer tous les aspects et du même coup rend mieux compte de la complexité du problème. Tous les points de vues sont ainsi abordées pour expliquer les problèmes raciaux aux Etats Unis, du coup le récit est assez crédible, poignant parfois, et sans excuser en quoi que ce soit le racisme, explique le " pourquoi du comment ", les causes et conséquences. il demeure donc une œuvre indispensable sur l'hymne à la différence, mais comporte quelques défauts : Tout d'abord l'acharnement de Paul Haggis à ce que chacun ai ce qu'il mérite, au cas par cas, le film est comparable, à une excellente copie de français du bac, mais où l'élève voulant trop bien faire ait trop usées de mêmes procédés. Le résultat est presque trop parfait, ce qui discrédite un film pourtant bien dans le coup, qui comprend ce qu'il veut et qui le fait savoir, c'est vraiment dommage
.
Thandie Newton et Matt Dillon. Metropolitan FilmExportLudacris et Larenz Tate. Metropolitan FilmExport


Partager cet article

Repost 0
Published by BenLCDC - dans Critique
commenter cet article

commentaires

Zic-mu


 

 

 
 

 

Recherche