Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 14:02


 Extra-Terrestres au Cinéma  #1

Un article avait déjà était publié sur ce blog, mais je ne voyais pas comment ne pas inclure Alien 3 dans ce Thème des Extra Terrestres, c'est poruquoi il est réécrit ( il est donc différent de l'ancien). Pourquoi Alien 3 alors que LE mythe est le premier réalisé par R. Scott, tout simplement car c'est bien celui de Fincher qui fait vraiment office d'apogée de la saga. Explications.

Chaque Alien étant réalisé ( pour l'instant , avant Alien Prequel ) par un réalisateur différent, tout en restant évidemment dans une même logique, il sont tous frappés d'une marque de fabrique spécifique au réalisateur, si pour Scott la réussite se percevait dans l'épuration essentielle de l'œuvre pour facilité l'immersion flippante du spectateur, Cameron avait foiré son coup, en démultipliant tout les éléments du premier opus : plus de soldats, plus d'Alien, plus de ci, plus de ça...
 Alien 3 se démarque d'entrée, par son souffle chaotique, on sait dès les premières minutes que Fincher nous embarque dans un cauchemar effroyable. Plus qu'une simple continuité, le réalisateur va nous soumettre à une épreuve de force, un voyage entre terreur et méditation, aux origines de la peur, et de la nature profonde de l'Homme. Fincher va s'écarter du sentier battu par Scott et caillassé par Cameron, il fait le choix de démystifier l'Alien, de ne le percevoir plus que comme une créature biologique, sensible, en tant que palpable, visible, et plus comme une entité omnipotente, un fantôme inaccessible. Pour cela il a été souvent décrié par les fans de la saga, qui voyait en l'Alien l'ennemi parfait, toujours supérieur, mais de la sorte Fincher relance l'intérêt de l'intrigue en plaçant le monstre d'égal à égal avec l'Homme. Aussi il propose une réflexion plus pointue, et franchement bien sentie dans cette logique " d'égal à égal ", sur ce qu'est la monstruosité, qui de l'Homme ou de l'Alien est le plus monstrueux ? Question anodine au premier abord mais qui se révèle bien plus complexe devant l'étalage de vices attribués à l'Homme dans le film. Le pessimisme du réalisateur fait de ce duel autrefois au sommet, une joute de bassesse entre des êtres qui s'appuie sur les défauts de l'autre par lâcheté. Il semble que le message soit clair, l'Alien pour Fincher n'est que le reflet que l'Homme ne veux pas voir. Ainsi le réalisateur détrône l'Homme de sa toute-puissance auto-attribuée, de sa prétendu bonté naturelle, de sa force morale longtemps évoqué et défendue qui doit le faire logiquement triompher de tous les maux. Féroce, animal, Alien 3 découpe, arrache, dévore tout sur son passage, toujours à cran, l'expérience en devient oppressante, et génialement diabolique. Ne sachant jamais sur quel pied dansé, quel clan défendre, le spectateur se voit imposé une objectivité louable dans un film de ce genre, objectivité sur laquelle Fincher va jouer, il titille nos affects, ne se privant de rien, il jouit d'une liberté quasi-totale qui lui permet d'être toujours surprenant et aiguisé.
 S'appuyant sur des références artistiques nombreuses et osées dans ce contexte, Fincher déballe son inventivité sans borne, et parvient à faire naître de l'intérêt pour chaque éléments du films, pourtant farcis en protagonistes et en informations. Toujours sur le fil du rasoir, Alien 3 n'épargne personne, contre pied parfait au film de Cameron car moins prétencieux, iil n'en demeuree pas moins vif, carnassier, en plus d'être le summum de la saga il est un must de la SF, incontournable.



Partager cet article

Repost 0
Published by BenLCDC - dans Thèmes en Sixte
commenter cet article

commentaires

Frakkazak 04/09/2010 16:49

Pour l'avoir vu il n'y a pas longtemps, je ne peux qu'être d'accord avec ta critique, qui m'a d'ailleurs donné l'envie de le revoir dans les semaines à venir (en director's cut cette fois, pour varier les plaisirs :) )

Gary 29/08/2010 23:44

On se retrouve à rediscuter de cet Alien 3 comme si de rien n'était.
Alors, pour résumer j'ai trouvé ta critique très claire et constructive, je comprend d'autant plus ta perception d'Alien 3. Les réflexions que tu apportes sont elles aussi très intéressantes parce qu'elles m'apportent beaucoup de choses que je n'avais pas vu en regardant le film: le pessimisme du propos par exemple entre les prisonniers et l'alien.

Ça me donne même carrément envie de le revoir, pour peut-être le regarder différemment.

copa738 28/08/2010 14:26

Très belle cette critique. Belle analyse et deu point de vue de "Aliens" de Cameron, on est sur la même longueur d'ondes. J'attends les autres articles du cycle avec impatience...

copa738 18/07/2010 11:07

C'est bon ! J'ai vu le 4 de Jeunet. Il est excellent même si je trouve le prologue un peu long et lent. Une nouvelle fois, il se démarque des trois autres en intaurant une nouvelle athmosphère. Les effets visuels sont excellents et l'intrigue trouve alors son véritable dénouement. 8.5/10

million dollars baby 13/07/2010 10:34

Content qu'il t'ai plu ! Oui la rupture avec le film de cameron est assez saisissante, je trouve personnellement que c'est une bonne chose de faire faire 4 films à 4 réalisateurs différents, j'ai celui de Jeunet à regarder encore

Zic-mu


 

 

 
 

 

Recherche